Catégories
Architecte paysagiste concepteur

Description du poste d’architecte paysagiste

La fiche métier d’architecte paysagiste apporte un éclairage sur les détails du métier et les compétences requises pour occuper un emploi en tant que tel. L’architecte paysagiste donne à l’imagination de son client une touche réelle.

Les jardins bien conçus sont le reflet des goûts personnels et de l’habileté d’un architecte paysagiste aux exécuter. Il faut beaucoup de planification et veiller à chaque pouce complexe pour concevoir un jardin qui correspond à l’imagination du client. Le travail d’un architecte paysagiste exige une capacité à créer des jardins qui sont à la fois esthétiquement beaux et utiles. La description de poste de l’architecte paysagiste fait appel à l’imagination, à la créativité et à l’esprit d’analyse. L’architecte paysagiste doit concevoir des espaces de jardinage intérieurs et extérieurs. Ainsi, il doit comprendre la dynamique de l’utilisation de l’espace de manière approfondie.

Description du poste d’architecte paysagiste

  • Pour être avec, le travail d’un architecte paysagiste est d’embellir les locaux extérieurs et intérieurs (zone de jardin) d’un bâtiment, tout en gardant à l’esprit son utilité.
  • Donc, le métier comprend la conception de jardins publics et privés, de terrains de jeux, le développement de biens immobiliers, de restaurants, de stations balnéaires, d’hôpitaux, d’hôtels et de sociétés de logement public. L’architecte doit également planifier les plantations d’arbres, il doit choisir les couleurs des fleurs à planter dans la zone donnée, les types d’arbustes, d’arbres ; il doit choisir la couleur et la forme des dalles de trottoir et aussi choisir les abat-jour.
  • Pour que tout cela soit conforme à la conception prévue, il doit avoir la capacité de cartographier, en notant chaque détail de la tâche assignée. Pour cela, il doit être adepte du CADD ou conception et dessin assistés par ordinateur. Cela aide à simplifier la visualisation pour les deux, le client et l’architecte.
  • Après avoir préparé une conception préliminaire, l’architecte doit consulter le client pour d’autres modifications et ne s’atteler à l’exécution du plan qu’après l’approbation finale.
  • Pendant la conception d’un jardin, un architecte paysagiste doit garder à l’esprit la topographie des environs. Il doit être conscient du système de drainage, des canalisations, du type de sol, de la végétation possible à cultiver et surtout, de l’écosystème qui peut être maintenu en développant un jardin.
  • En de nombreuses occasions, un architecte paysagiste doit travailler en tandem avec des hydrologues, des ingénieurs et les architectes du bâtiment. Il doit également engager de bons ouvriers pour le travail et doit expliquer les détails de celui-ci. Ainsi, il doit posséder d’excellentes compétences en communication pour obtenir le travail avec facilité.
  • Un architecte paysagiste peut être amené à concevoir une zone en partant de zéro ou à la redessiner. Sa charge de travail est souvent décidée par la nature du travail.

proffessionnelle

 

 

Pour devenir architecte paysagiste, il faut être titulaire d’un baccalauréat en architecture paysagère. On peut également poursuivre un master en architecture paysagère après l’obtention du diplôme de base. De nombreux architectes paysagistes travaillent à leur compte après avoir acquis suffisamment d’années d’expérience dans ce domaine. Ainsi, au départ, il faut acquérir de l’expérience en effectuant un stage au cours des premières années, puis en travaillant dans un cabinet d’architecture pour comprendre les subtilités du métier. Faire un stage pendant vos études est une excellente option pour acquérir une expérience pratique à un stade précoce de votre carrière.

Le métier d’architecte paysagiste est similaire à celui d’un chef de projet. Il est principalement responsable de la conception de l’idée, de la planification et de l’exécution. Il doit avoir la capacité d’embaucher les bons candidats à qui déléguer son travail. Ainsi, à plus d’un titre, il doit aussi agir comme un bureau de ressources humaines. Dans l’ensemble, un architecte paysagiste doit avoir d’excellentes aptitudes à la communication, à la gestion et à la négociation, ainsi que la capacité de développer son activité. Il est le seul responsable de la transformation de l’imagination du client en réalité. Ainsi, le travail d’un architecte paysagiste est certainement celui qui exige plus qu’un simple sens des affaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *